Dr Ghislaine Beilin

Médecin Esthétique, Anti-Age et Laser, Vice Présidente du SNME, Syndicat National des Médecins Esthétiques

Ghislaine Beilin commence ses études de médecine à Reims, à 15 ans et demi, benjamine de promotion. Puis Doctorat de médecine à Paris de l’hôpital Cochin. Déjà, grande avant-gardiste, une thèse au Val de Grâce sur les premières images de biopsie rénale en immuno fluorescence et, en parallèle un diplôme universitaire de médecine aéronautique et spatiale.

Dans les années 80/90, elle devient consultante à l’aérospatiale, division recherche et médecine. Ces années de « guerre froide » lui permettent de se spécialiser dans de nouvelles techniques, de nouvelles technologies de lasers, l’avenir consistant à trier les technologies médicales d’armement car il y a des lasers pour soigner mais aussi pour tuer.

Elle se marie puis, enceinte et, c’est toujours en pionnière qu’elle développe les premiers compléments nutritionnels pour combler les carences des femmes enceintes et également des femmes ménopausées, ceci en 84/85.

A cette époque, également, diplôme d’homéopathie, d’acupuncture, de nutrition et de médecine anti-âge et c’était le balbutiement des cellules fraîches et de la médecine esthétique. C’est de là que tout est parti dans les années 90.

Ghislaine BEILIN monte le premier centre de laser à Paris, la lumière pulsée, les led, la radio fréquence, premier laser dépilatoire et participe à l’expertise de la première seringue d’acide hyaluronique, Restilane, en 2000.

Elle devient expert pour la France de l’Oréal puis à l’étranger où elle fit partie du Comité Scientifique du Spa Médical d’Henri Chenot à Mérano en Italie, puis en l’hôpital Franco-Emirien d’Abu Dhabi, en Chine etc… Les médecins esthétiques et les chirurgiens esthétiques français sont les meilleurs au monde et le monde vient apprendre en France et, c’est la raison pour laquelle elle défend all over the world en permanence l’image de la France, ses qualités, son savoir faire.

Elle s’implique énormément dans le système d’enseignement universitaire français où elle partage ses connaissances avec ses confrères, chargée de cours à l’hôpital Cochin, à Paris, DIU diplôme universitaire de techniques d’injection en l’hôpital Saint Antoine, diplôme universitaire de la chirurgie de la main et du bras et, à la Pitié Salpétrière diplôme universitaire du traitement des cheveux et de l’alopécie. Elle participe à l’élaboration du Congrès MEGAHANDS sur le rajeunissement du bras, à Paris et le Congrès SECLARM, à Genève, Médecine Esthétique et Anti-Age, Chirurgie plastique, Esthétique et Réparatrice.

Elle a deux enfants, un garçon et une fille. C’est une sportive pratiquant en compétition le ski, le golf, le fun board, aimant la mode, la gastronomie, l’art de la table à la française, la culture… son époque.

Sa philosophie, imprégnée de l’Asie par ses origines de la famille impériale du Vietnam explique la spiritualité des deux cultures, occidentale et asiatique s’exprime dans son engagement de médecin, dans l’évolution globale de l’être humain de l’intérieur comme de l’extérieur. C’est surtout une femme moderne au service des autres femmes.

Défenseur du statut des femmes… et des hommes mais, de jour en jour et de plus en plus la Passion pour son métier de médecin.

Assistez à la conférence du Dr Beilin : Quoi de neuf en médecine esthétique et anti-âge visage et corps ? le dimanche 5 avril à 13h50 en salle de conférences Esthétique, hall 6.

En savoir plus.