French Bodypainting Award 2019

Pour la 4ème année consécutive ont eu lieu les French Bodypainting Award ! Deux épreuves de 6h30, deux jours de compétition pour repousser les limites de la créativité !

À nouveau Les Nouvelles Esthétiques se sont associées à la WBA, (World Body Painting Association) pour organiser les French Bodypainting Award, le plus grand concours français de bodypainting.

Et si vous aimez le bodypainting, en attendant l’année prochaine, rendez-vous pour le World Bodypainting Festival qui aura lieu du 11 au 13 juillet à Klagenfurt en Autriche.

www.bodypainting-festival.com

Le jury

– Alex Barendregt : Fondateur du Festival Mondial de BodyPainting et de la World Bodypainting Association,

– Sandrine Vigneron, Maquilleuse professionnelle télé, théâtre, cinéma, Responsable des relations artiste chez Make Up For Ever,

– François Rose, Formateur dans le bodypainting depuis plus de 20 ans. Il a gagné de nombreux prix en tant que bodypainteur en France et à l’étranger,

– Dany Sanz, Créatrice de Make Up For Ever.

Alex BarendregtAlex Barendregt

SAMEDI : BRUSH & SPONGE

Thème : “Poésie, le pouvoir des mots”

Les Lauréats

1er Prix : Sara Desanghere a remporté 1 000 euros

Séverine Vigneron
Nous avons apprécié la très grande qualité technique avec beaucoup d’émotion exprimée et de poésie. On pense toujours à la poésie comme quelque chose d’ancien mais ici, c’est de la poésie actuelle. On ne sait pas si c’est lui ou elle et ça n’a pas d’importance, le fil qui sort de sa bouche est comme des mots qui peuvent construire ou nous emprisonner comme le corset.

2ème Prix : Michel El Ghoul a remporté 750 euros

François Rose
Dans ce body, on sent la poésie, elle transpire au sens figuré. Nous avons été séduits par la composition, mais il y a un plus, il y a du charme et à partir du moment où il y a un petit plus magique, c’est ce qui fait la différence.

3ème Prix : Annick Herbinière a remporté 500 euros

Dany Sanz
Je suis peintre et maquilleuse et j’ai vu beaucoup de body dans le monde et souvent je constate que les peintres peignent et point. Pour ce body, c’est un travail de maquilleur, c’est bien peint avec des contrastes mais il y a aussi une recherche de maquilleuse qui peint. C’est ça ce qu’on attend en bodypainting : avoir un beau dessin, un talent de peintre technique et une belle harmonie sur le corps et pas spécialement un tableau peint sur le corps. C’est une maquilleuse qui peint.


DIMANCHE : OPEN CATEGORY

Thème : la Finlande,
pays invité d’honneur du Congrès

Les Lauréats

1er Prix : Houyam Hajlaoui a remporté 1 000 euros ainsi qu’un voyage pour deux personnes en Finlande

Dany Sanz
Houyam a déjà gagné de nombreux prix et en voyant ce body, nous avons eu une grande émotion, c’est un body émotionnel, harmonieux en couleur, en particulier le visage. Il y a beaucoup d’élégance dans le maquillage du corps. C’est un body très technique, moderne, poétique et épuré. Elle a réussi à raconter son histoire, créer une émotion sans faire quelque chose de trop chargé comme parfois on a tendance à le faire. Elle a réussi à laisser des espace vides, c’est du pur art !

Houyam Hajlaoui
J’ai parlé de Hilt Matar, la Déesse de la création et j’ai raconté une histoire : elle s’ennuyait dans le cosmos, un petit oiseau s’est posé sur ses genoux, il a pondu des œufs. En tombant, les œufs ont créé le monde et elle a décidé de façonner tous les éléments. On voit tous les éléments de la nature, nature omniprésente en Finlande et qui est ardamment protégée.

2ème Prix : Alexandra Rijke a remporté 750 euros

Séverine Vigneron
Nous avons tout aimé. Il y a tout pour réaliser un superbe body : la technique, il y a un travail en amont qui est énorme avec la fabrication de prothèses déjà réalisées. On voit dans ce body en plus de la technique, beaucoup de créativité et de poésie.

3ème Prix : Benoît Bottola-Steek a remporté 500 euros

François Rose
Benoît n’est pas que bodypainteur, il fait du graf, il a l’habitude de travailler sur les murs, ça se ressent dans son travail par la fluidité, le contraste, la puissance d’évocation. Comme quoi on peut venir de plein d’horizons et apporter avec soi des compétences autres que celles du maquillage pour servir la création sur un corps.