Marie-Anne Conorgues

Socio-esthéticienne, Formatrice, Spécialisée en cancérologie, Dirigeante Esthétique et Santé Formations, Praticienne pour la Ligue contre le Cancer

Socio-esthéticienne depuis 17 ans, je débute ma carrière professionnelle, après l’obtention d’un BTS Esthétique, au CHU de Limoges en service d’Oncologie médicale et d’Hématologie Clinique.

Je valide ensuite une formation de Socio-esthéticienne au CHU de Tours.

Après plusieurs années à l’hôpital auprès des patients, je deviens formatrice et j’accompagne la création d’une nouvelle formation de Socio-esthéticienne, impulsée par un collectif de professionnelles en Socio-esthétique et en exercice.

Cette formation est validée par un Titre RNCP en 2016 et est dispensée au sein du centre de formation Paris Beauty Academy à Nanterre.

En 2014, je créé mon propre organisme de formation : « Esthétique et Santé » dont le but est de former les futures Socio-esthéticiennes et de créer de nouvelles formations continues pour les professionnels de santé et les esthéticiennes.

La même année, je reprends mes activités de Socio-esthéticienne sur le terrain avec, entre autres, la Ligue contre le Cancer des Pyrénées Atlantiques. J’accompagne actuellement les patients en service de radiothérapie à la clinique Marzet à Pau, au sein de notre antenne Ligue Paloise et au domicile.

2015 afin de perfectionner mes savoirs, je valide un Diplôme Universitaire sur les Effets indésirables des traitements anticancéreux sur la peau, les phanères et les extrémités distales à l’Oncopole de Toulouse.

2016, je créé une formation à destinations des esthéticiennes de ville, suite à une étude sur le terrain auprès des professionnelles. En effet, les évolutions de la maladie et l’externalisation des soins en cancérologie m’amène à constater que de plus en plus d’esthéticiennes de ville font face à une clientèle malade croissante.

Il ne s’agit pas d’une formation en Socio-esthétique mais d’une formation de sensibilisation et de réflexion sur la maladie et ses effets secondaires afin de mieux faire face à la maladie et de savoir comment se positionner.

Cette formation, unique en France, s’intitule : Soins Esthétiques auprès de Clientes Atteint(e)s d’un Cancer.

Ma vision de l’esthétique : « Je n’ai pas une carrière « Esthétique » très classique ! Je n’ai toujours exercé l’Esthétique qu’auprès de patients dans le cadre des Soins Oncologiques de Support. L’Esthétique revêt alors une dimension relationnelle et thérapeutique voir de réhabilitation. En effet, les soins esthétiques et les massages permettent :

  • l’accompagnement des effets secondaires sur la peau, les ongles et les cheveux ;
  • la prise en compte de la douleur et de l’anxiété ;
  • l’acceptation des modifications corporelles.

Mon combat quotidien depuis 17 ans est de donner du sens aux activités esthétiques dans le parcours de soins des patients à tous les stades de la maladie (avant, pendant, après).

L’esthétique n’est pas futile en cancérologie, les soins dispensés via le toucher permettent de travailler sur le vécu corporel des patients tout en créant un espace d’expression autour de ce corps malade.

La séance de Socio-esthétique devient un lieu d’écoute, de détente, de bienveillance, où les patients peuvent déposer pour un instant leurs émotions et lâcher prise. »

Pour en savoir plus sur la socio-esthétique et ce que cela peut changer pour vous esthéticienne, rendez-vous le lundi 8 avril à 13h00 pour la table ronde”Esthétique et Cancer : le rôle de l’esthéticienne en ville” avec des témoignages d’esthéticiennes.

En savoir plus sur cette conférence