Annie Mimouni

Formatrice et Conceptrice de soins beauté et bien-être, Directrice de formation pour la marque Altearah Bio

J’ai obtenu mon CAP d’Esthétique cosmétique en 1975 et tout de suite après j’ai eu la chance de rencontrer Pierre Darphin. Rencontre déterminante pour mon cursus professionnel.

J’ai suivi pendant un an une spécialisation, dans son institut avenue Matignon, à ses produits et à sa méthodologie de soin qui était fantastique et resterait novateur de nos jours si ses fondements existaient encore ! J’ai compris que la beauté vient de l’intérieur et qu’elle résulte du rayonnement personnel.

Je suis ensuite partie m’installer dans le sud de la France et ai travaillé pendant trois ans chez ses dépositaires exclusifs.
Après la naissance de mon premier enfant, en 1980 j’ai ouvert mon premier Institut car je voulais élargir mes propositions de soins au domaine corporel,à l’amincissement, au massage et à la remise en forme.

Dès lors, je me suis formée au drainage lymphatique Vodder, au massage californien, au Do In. Je me suis passionnée pour la nutrition et ai expérimenté l’alimentation macrobiotique thérapeutique, ceci m’a conduit ensuite à la phytothérapie.

Au fil des années, je n’ai cessé de chercher à comprendre toutes les influences positives ou perturbatrices externes et internes qui pouvaient entraîner des problèmes de surpoids, un vieillissement prématuré, une peau réactive ou déséquilibrée…
J’avais impérativement besoin de faire le lien entre la biologie, le psychosomatique et les facteurs environnementaux.
Du coup, j’ai étudié pendant plusieurs années la médecine énergétique chinoise.

Ce fut au travers de la médecine chinoise qu’eut lieu ma première vraie rencontre avec les couleurs.
J’ai pu très vite considérer les couleurs en tant que potentiel énergétique mais aussi comme facteur de libération et d’équilibrage émotionnel.

Les soins couleurs associés au massage permettaient de plus en plus souvent des libérations émotionnelles et des prises de conscience et tout à coup j’ai réalisé qu’il me manquait des compétences pour être juste à ma place dans ma pratique, et plus accompagnante.

J’ai donc suivi en 1992, pendant deux ans un cursus de formation en psychothérapie, ceci venant après 10 ans de travail en développement personnel et symbolisme.
En 1995, j’ai découvre les couleurs au travers de la lithothérapie,
C’est 1997 que j’ai démarré en parallèle mon métier de formatrice, en enseignant une approche corporelle reposant sur le massage, la lithothérapie, l’olfaction et les couleurs.
Je ne compte pas bien sûr pendant toutes ces années, les stages de marques qui vinrent m’enrichir d’un point de vue purement esthétique.

En 2000, ma rencontre avec Altearah m’a conduite assez vite à un partenariat de travail avec ce concept couleur, pour lequel j’ai conçu et jeconçois toujours les protocoles de soins et méthodologie de travail autour de l’aromathérapie, des couleurs, et de l’olfaction au service de la beauté et du bien-être et l’enseignement. J’ai trouvé dans ce concept réuni tout ce que j’avais cherché pour une prise en charge globale de la beauté et du bien-être.

Mes aspirations les plus chères : voir notre métier s’ouvrir et être reconnu pour ce qu’il est : aider les hommes et les femmes à être bien dans leur peau, avec eux-mêmes et les autres, en harmonie avec leur environnement, pour que la beauté s’exprime à tous les niveaux de la vie.
Je rêve d’un monde chatoyant où chacun peut exprimer sa couleur.

Assistez à la conférence d’Annie Mimouni le samedi 6 avril à 14h00 : “Des spas qui ont une âme”.

En savoir plus sur cette intervention

Site Internet

http://www.altearah.com/

Réseaux sociaux